21 avril 2013

Les Aventures d'Aurian - par Adrien : Chapitre 2


Les Aventures d’Aurian ©

Chapitre Deux

Le vieil homme se leva et sortit de son lit. Il devait agir vite s’il voulait réussir. Le soleil était à peine levé pour une longue journée alors que les pleurs du petit Aurian s’éloignaient déjà du village. Ils passèrent les collines, les plaines, les montagnes, les rivières. Le vieil homme et son cheval blanc filaient au triple galop, le petit Aurian entre eux, blottis dans des tissus en soie. Ils arrivèrent à destination tard dans la nuit. Une petite vallée, avec des deux côtés de grandes falaises. Une rivière qui coulait au fond passait par un petit village. Il n’y avait plus qu’une lumière : celle d’une petite maison en haut d’un arbre. C’est là que le vieil homme se rendit, Aurian dans les bras. Il l’installa dans un berceau, et il s’allongea sur son lit. Plus d’un an qu’il n’avait pas dormi. Et pourtant, il sombra dans le sommeil au moment où sa tête retomba sur l’oreiller. 
Le lendemain, le vieil homme fût réveillé par les cris des enfants qui jouaient au pied de  son arbre. Il se leva, et alla immédiatement voir Aurian. Le petit était réveillé, mais il ne pleurait pas. Il avait juste les yeux rouges. Le vieil homme se dépêcha alors de lui enlever ses habits. Et il remarqua que les orteils d’Aurian étaient devenus dorés. Ils étaient encore mobiles, Aurian les bougeait, tout le temps. L’or se modelait à la perfection. C’est alors qu’une vieille femme entra dans la chambre avec un plateau. Du lait, et de la compote pour le nouveau venu. Comme si l’homme n’avait pas besoin de manger, il les laissa tous les deux, et descendit dehors. 
   -Abraham ! S’écrièrent les enfants. Abraham est revenu !
Et ils se jetèrent tous sur le vieil homme, tout sourire, et ému de les retrouver.
  -Comme vous avez grandi !
  -Et moi j’ai perdu des dents !  annonça fièrement un petit garçon auquel manquaient les deux dents de devant. Je ne peux presque plus rien manger.
  -Tu en auras bientôt de nouvelles, le rassura Abraham.
  -J’espère bien, annonça-t-il en rigolant, alors qu’il repartait jouer avec ses amis.
Une petite fille s’avança timidement vers Abraham :
   -Tiens, prends ça. C’est le collier que j’ai fait pour ton retour, c’est ma Maman qui m’a appris à le faire !
   -Merci beaucoup, le remercia Abraham, en portant le collier en bois sculpté à son cou. Je le porterai tous les jours. Maintenant, laissez-moi les enfants, je vais me promener, dit-il en s’en allant.
Sa démarche était un peu bancale, mais souple. Bien qu’il ne soit plus dans la force de l’âge, il se déplaçait rapidement. Il se dirigea vers la falaise, puis vers une pente rocheuse escarpée. Il commença alors à l’escalader. Ses mouvements étaient rapides et fluides, et dotés d’une puissance qui contrastait avec son âge avancé. Il arriva sans peines au-dessous d’une cavité. Il s’y engagea, et orienta le miroir qui se trouvait à l’entrée. Le soleil rebondit alors sur la surface réfléchissante, et inonda de lumière la petite grotte. Au fond, il y avait une petite table, avec une chaise en bois. Un carnet, des plumes et de l’encre. 
« Aujourd’hui commence vraiment ma vie. Je l’ai enfin trouvé. Il ne lui sera fait aucun mal. Je le protégerai. Il deviendra un homme comme les autres. Son pouvoir ne le gênera pas. Il aura une vie normale. »

Alors que la vie battait son plein dans le petit village. La tristesse et le chagrin avaient pris une mère. Une mère qui venait de se faire échanger son enfant contre une lettre :
« Vous l’avez traité comme une bête de foire. Sachez qu’il est humain. Je ne permettrai pas qu’on le traite comme ça. Vous payez le prix de votre attitude. »

3 commentaires:

  1. Un style précis sans en faire des tonnes. Ça me fait penser a la bible un peu.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas sure d'avoir très bien compris, mais comme je ne comprend jamais rien sa devrait aller ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si ^^ Le chapitre un est là, ça pourra t'aider je pense :D :http://coffeeandbooksblog.blogspot.fr/2013/04/les-aventures-daurian-par-adrien.html

      Supprimer

Coffee & Books demeure en ligne, mais il n'est plus possible de commenter les articles. Pour savoir pourquoi, merci de vous référer à l'article "Dernier baisers". Il est toujours possible de me contacter via l'adresse mail ou le formulaire prévus à cet effet.
Merci !

Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment