14 mars 2013

Wonder

Wonder, #1 New York Time's Best-sellers



Auguste "Auggie" Pullman est né avec une grave malformation faciale. Après beaucoup d'hésitations et de tergiversations, il va pour la première fois rentrer au collège et étudier en 6e avec des enfants de son âge au lieu de travailler à la maison. Mais cette rentrée ne s'annonce pas facile et c'est avec réticence qu'August entre au collège quelques temps avant la rentrée afin de faire la connaissance du directeur de Beecher, M. Bocu, et de trois élèves, Jack, Julian et Charlotte. "Wonder" parle de cette année durant laquelle se produisent beaucoup de changements ; August doit faire face à la méchanceté, à la cruauté, aux regards qui se détournent, aux airs apeurés ou gênés et au rejet de la plupart des élèves, ce qu'il fait avec humour et courage. Heureusement, il n'est pas seul : ses parents, sa soeur Via, Miranda et de fidèles amis tels que Summer et Jack l'aident à surmonter les périodes noires. August grandit, mûrit, apprend beaucoup de ce monde parfois injuste et néanmoins rempli de mains tendues et d'amitiés fortes.
Entre les préceptes pleins de sagesse de M. Brown, le camping pour la première fois, les journées parfois dures et les belles amitiés, August va nous faire songer, sourire ou nous tirer une larme avec son innocence, son humour, son courage et sa grande maturité.




J'ai eu beaucoup de mal a rédiger cette chronique, sûrement parce qu'il y a tellement de chose à dire, on ressent tellement de choses aussi...
Ce roman est une magnifique leçon de vie et de courage : dans ce récit à plusieurs voix, celles d'August, de ses amis Summer et Jack, de sa soeur Via et de l'amoureux de celle-ci, on découvre le quotidien d'August, de sa famille et de ses proches. R.J Palacio écrit sur beaucoup de sujets avec une plume forte, sensible et très talentueuse : le rejet, l'acceptation de soi par les autres et par soi-même, l'amour, l'amitié, la bonté, le courage au quotidien. Ce livre est fort, superbe, bouleversant. Et lorsque je l'ai terminé, j'ai ressenti un petit pincement au coeur, un "C'est déjà fini ?" comme cela ne m'était pas arrivé depuis longtemps. Ce livre donne matière à réflexion, il est profond et je le recommande vivement à tous : en somme, si je partais à la hâte et ne devais prendre que trois livres, il ferait partie d'eux.

Wonder, de R.J Palacio, Editions Alfred A. Knopf Books for Young Readers, 2012, 315 pages




Le book trailer de Wonder :





6 commentaires:

  1. Coucou Safran,
    ça va ? C'est super cette chronique eh bien figure toi que justement j'ai fini le livre hier ! Oui et c'est un super livre !!!!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trop trop envie de lire ce livre ! Vraiment, le résumé m'attire et en plus, ton avis très positif ne fait que renforcer mon envie ! Si je le vois quelque part, je le prends !
    Et puis j'aime beaucoup ta chronique, Safran !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Boka ! :) Wonder est vraiment magnifique, je vous le conseille amplement !!!

      Supprimer
    2. De rien ! Là c'est sûr, si je le vois, je le lis. Obligée.

      Supprimer
  3. Ce livre est une merveille... *-* Je le conseille les yeux fermés !

    Leila. :)

    RépondreSupprimer

Coffee & Books demeure en ligne, mais il n'est plus possible de commenter les articles. Pour savoir pourquoi, merci de vous référer à l'article "Dernier baisers". Il est toujours possible de me contacter via l'adresse mail ou le formulaire prévus à cet effet.
Merci !

Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment