23 octobre 2012

Concours : Les votes sont ouverts !


Je vous ai fait longuement attendre et je m'en excuse ! Mais, dès à présent, voici les oeuvres !!!

Dans la catégorie : VERS

Soleil et nuits 
Astre réchauffant 
Joyeuse boule de feu
Du jaune pâle au rouge flamboyant 
Du orange clair au rose doucereux,
Le matin il nous réveille
Le soir il s'endort avec nous
Et je m'émerveille de ce soleil roux .

Quand la nuit tombe doucement
Et que lui disparaît 
Je me sens dépourvue de sens, de sang
Petite, je pleurais
De voir disparaître cette lumière pleine de vie
Je n'avais plus de raison d'être durant ces longues nuits.
Maintenant j'ai compris 
L'importance de ces nuits 
Le repos et le rêve
C'est pour moi une trêve.


----


Bateau traversant les flots
Luit le soleil sur l'eau
Enveloppé de cette couleur fine
Un bleu céleste un bleu marine.

-----

Calme enchanteur
Nature emplie de fleurs
Légère brise sur mon visage yeux levés vers les nuages
Sentir la chaleur du soleil

Merveilles.


---------------------------------------------------

Catégorie : PROSE

Le musée W. était situé dans le XIVe arrondissement de Paris. C'était un bâtiment imposant, aux briques ocres et doté d'une immense baie vitrée. Au premier étage, une exposition de photos se dressait fièrement. Au deuxième, toutes sortes de tableaux contemporains s'offraient aux regards des gens. Au 3e, les tableaux appartenaient uniquement au courant impressionniste. Un vigile regardait en souriant un étudiant des Beaux-Arts qui croquait un tableau exposé. Les traits du pinceau étaient si précis qu'on aurait pu sentir le parfum des fleurs. Ce tableau était un chef-d'oeuvre. Simple, mais cependant les touches colorées apportaient un je-ne-sais-quoi de joyeux et d'estival. Un vase disparaissait sous l'abondance de la mousse gorgée d'eau. En arrière-plan, une fenêtre filtrait les rayons du soleil matinal. Une étoffe reposait sur une chaise, un coffre  était ouvert sur une montagne de livres. Deux enfants en costume étaient assis et souriaient, des jouets dans les mains. La pancarte indiquait le titre de la peinture: Jours d'été. L'étudiant commença par les yeux, et finit par le fond. Sa mine de graphite semblait danser sur le papier. Finalement, à la fermeture du musée, il s'en alla, un léger sourire flottant sur les lèvres.
(l'auteur précise que la fin est un peu rapide, mais qu'il ne savait plus quoi écrire ^^)

Vous pouvez voter jusqu'à fin Octobre, les résultats seront dévoilés la 1ère semaine de Novembre ! Bonne chance à tous !!! :)
Safran
P.S: L'image du haut n'a rien à voir, mais je la trouvais super jolie ^^

5 commentaires:

  1. Je t'ai envoyé une chronique et un poème en mail.
    Feuille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! :) Je regarde ça tout de suite;

      Supprimer
    2. Je suis désolée, le poème, il y a a vos plumes j'avais oublié! ~_~'

      Supprimer
  2. Les oeuvres sont toutes géniales ; ça va être extrêmement dur de les départager !! =D

    RépondreSupprimer
  3. J'ai acheté plusieurs livres!Je vais pouvoir faire plusieurs chroniques.
    Feuille

    RépondreSupprimer

Coffee & Books demeure en ligne, mais il n'est plus possible de commenter les articles. Pour savoir pourquoi, merci de vous référer à l'article "Dernier baisers". Il est toujours possible de me contacter via l'adresse mail ou le formulaire prévus à cet effet.
Merci !

Les dernières chroniques

      

En cliquant sur les couvertures, vous accéderez aux dernières chroniques publiées sur Coffee & Books. Bonne lecture !

Vous aimerez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Coups de coeur du moment